Seat Leon ST : Beauté pratique et dynamique

SEAT LEON ST-016H

Après les versions 5 portes et SC (coupé) présentées l’année dernière, Seat ajoute une troisième variante inédite à sa gamme Leon avec une bien belle version break… la ST !

Présentation

Avec sa troisième génération, Seat avait tout changé sur sa Leon : un style inédit, un nouveau châssis (celui de la Golf 7) et une large gamme de motorisations. Aujourd’hui Seat y ajoute une toute nouvelle version, un break baptisé ST. Elaboré sur base d’arêtes et de galbes tendus, son design nous semble encore plus réussi que ses variantes 5 portes et SC qui se vendent comme des petits pains. Dans l’habitacle, hormis l’allongement de son porte-à-faux arrière (+270 mm) qui profite au volume du coffre (587 dm3) et sa meilleure fonctionnalité, elle reste identique à la 5 portes ; tout est ultra sobre et « clean » mais un peu terne tout de même.

Des moteurs à gogo

Riche de 4 moteurs essence et 5 diesel, voire un fonctionnant au CNG, la gamme des motorisations est vaste. Nous avons testé la version haute puissance du 2.0 TDI en exécution sportive FR. Son moteur développe 184 ch. / 380 Nm et, avec sa transmission automatisée  DSG-6 optionnelle, il colle parfaitement au gabarit de la voiture en lui procurant de belles performances tout en sachant rester très sobre (Start & Stop de série). Les trains roulants de notre FR bénéficiaient de la suspension sport active (DCC) et de jantes alu 18 pouces pour une meilleure communication avec la route. La direction à assistance électrique et la suspension DCC sont réglables via le SEAT Drive Profile qui permet de sélectionner les modes dynamique, confort, éco ou personnalisé. Ajoutons les phares full LED de série (à l’avant comme à l’arrière svp !) qui offrent une vision excellente tout en consommant peu d’énergie.

Un habitacle tristounet

En pénétrant dans l’habitacle, on retrouve un timide rappel des lignes extérieures au niveau de la planche de bord… trop discret pour éveiller nos sens. Un peu de couleur serait la bienvenue pour égayer cet habitacle monochrome ! Du coup, il y manque ce tout petit supplément d’âme, cette émotion que l’on est en droit d’attendre d’une réalisation latine. Doit-on y voir la confirmation que Seat vient de troquer son ancien slogan Auto Emocion au profit d’Enjoyneering… qui sait ? Quant à la qualité perçue et à la finition, il n’y a pas grand-chose à dire, sauf peut-être le rendu de certains éléments dont le matériau semble un peu « cheap » et sonne « creux ». Est-ce là une volonté de laisser à la Golf le privilège de chapeauter son segment ? Dommage…

 

Une conduite enthousiasmante

Par contre, la conduite de la Leon ST nous a ravi essentiellement pour deux raisons. D’abord, la qualité de ses sièges et la position de conduite sont excellentes. On l’oublie souvent, mais bien se sentir au volant, c’est primordial ! Ensuite, la qualité de sa suspension, le mordant de son train avant et l’équilibre de son châssis procurent un réel plaisir dès que la route se met à tournicoter, vraiment très agréable. D’ailleurs cette version ST nous est apparue plus aboutie dynamiquement que la 5 portes… voire même plus amusante qu’une certaine Golf GTI, un comble ! Le système multimédia complète ce tableau flatteur. Il se pilote aisément via le volant multifonction et le grand écran tactile qui regroupe les informations véhicule, audio, navigation et téléphonie. En conclusion, la Leon ST constitue une très belle alternative à sa cousine la Golf variant pour ceux et celles qui ne se soucient pas de l’image de marque…